SudCt31

Solidaires Unitaires Démocratiques

Accueil > Actualités > Travail Social...les excès du fichage et de l’utilisation des (...)

Travail Social...les excès du fichage et de l’utilisation des statistiques

mercredi 3 février 2016, par raïmo

Message des collègues de SUD 93 Seine Saint-Denis

"Cher.e.s collègues,
C’est ensemble en intersyndicale (FSU et SUD) qu’avec de nombreux collègues des circonscriptions de service social, nous avons boycotté les statistiques de 2010 à 2013.
Nous avons défendu l’idée que nous travailleurs sociaux, nous n’avions pas grand chose à voir avec ce monde du calcul et de la mesure. Quelques chiffres, indicateurs pertinents oui mais surtout laisser la place à une analyse qualitative. On ne peut pas transformer l’Humain en statistiques.
Notre combat n’a pas été vain, imaginons où nous en serions arrivés dans la calculite si nous n’avions pas défendu nos positions.
De nombreux chercheurs nous ont soutenu autour notamment de l’Appel des Appels, Vincent de Gaulejac, Roland Gori, la très belle lettre de Michel Chauviére et Marie-Anne Dujarier qui a consacré une bonne partie de son livre, "Le management désincarné" (La Découverte 2015) à notre combat au service social départemental de Seine Saint-Denis.
En effet ces chercheurs nous ont dit que c’est une lutte exemplaire, eux qui étudient les ravages des statistiques dans tous les services publics notamment à l’Hôpital avec la T2A (tarification de l’activité) ou dans le monde de la justice, Evelyne Sire-Marin, ancienne présidente du Syndicat de la Magistrature nous a dit que "la nouvelle drogue dure des administrations, ce sont les statistiques".
Nous avons de longue lutte obtenu une relative simplification des statistiques mais restons mobilisés.
Merci de nous faire parvenir vos réactions et si les collègues d’autres directions ont des retours de la quantophrénie dans leurs services.

Solidairement, votre syndicat SUD CD 93 "

Article paru dans la revue "Lien Social" 20 janvier 2016

PDF - 57.3 ko